Imprimer cette page

Rénovation énergétique : isoler sa maison grâce aux aides de l’État


Les isolants réflecteurs Actis représentent une solution pérenne pour une isolation thermique et acoustique efficace dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique. Grâce à leurs performances, les propriétaires occupant des logements mal isolés peuvent prétendre à des aides comme MaPrimeRénov’.

Pourquoi isoler sa maison ?

Quiconque se lance dans des travaux d’isolation de sa maison ou de son appartement en retirera trois avantages principaux :

  • Diminuer le coût de l’énergie : la facture de chauffage (gaz ou électricité) baissera dans la mesure où les ponts thermiques seront supprimés
  • Gagner en confort en toute saison : une maison bien isolée est fraîche en été et garde la chaleur en hiver.
  • Augmenter la valeur immobilière du bien : un bon DPE (Diagnostic de Performance Energétique) revalorise instantanément votre logement à la revente.

Pour tous les travaux d’isolation, la gamme d’isolants réflecteurs alvéolaires Actis offre un rapport qualité/prix très attrayant, auquel il faut ajouter les différentes primes et aides du gouvernement. 

actis_isolation_permormance

Focus sur MaPrimeRénov’

Depuis le 1er octobre 2020, l’Etat, en conformité avec les recommandations de la convention citoyenne pour le climat et suite à la crise de la COVID-19, a décidé d’ajouter 2 milliards d’euros au dispositif ma MaPrimeRénov’ et de l’étendre à un large panel de propriétaires, copropriétaires et bailleurs privés.

Les conditions d’obtention de MaPrimeRénov’

Jusqu’ici réservée aux seuls ménages à ressources modestes qui bénéficiaient des aides de l’ANAH, MaPrimeRénov’ a aussi vocation à remplacer le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) qui tirera sa révérence au 1er janvier 2021. Pour en bénéficier, trois obligations doivent être respectées :

  • Faire effectuer les travaux par une entreprise RGE. L’annuaire des professionnels se trouve ici : https://www.faire.gouv.fr/trouvez-un-professionnel
  • Être propriétaire et occuper une résidence achevée depuis plus de deux ans
  • Habiter en France Métropolitaine ou en Outre-Mer

Ensuite, seuls les travaux d’isolation (des murs par l’intérieur ou l’extérieur, ceux des plafonds ou des combles), de modification de mode de chauffage et de ventilation seront pris en compte. Une rénovation totale (isolation + ventilation par exemple) permettant de résorber les passoires thermiques (logements dont le DPE est compris entre F et G) déclenchera une surprime de 1 500 €.

A qui s’adresse précisément cette prime ?

Le Ministère de la Transition Ecologique a élaboré cinq profils différents, de la catégorie bleue aux ressources modestes, à la rose correspondant aux ressources supérieures. Le barème de revenu est ajusté selon :

  • Le revenu fiscal de référence : il est rappelé sur la feuille d’impôts
  • L’implantation géographique : Ile-de-France et autres régions
  • Le nombre de personnes composant le ménage

En Île-de-France, les revenus de référence s’échelonnent entre 14 879 € et 29 148 € pour une personne seule (catégorie bleue) et 48 499 € et 90 496 € pour une famille de 5 personnes (catégorie rose).

Pour les autres régions, les revenus de référence s’échelonnent entre 20 593 € et 38 184 € pour une personne seule (catégorie bleue) et 34 993 € et 69 081 € pour une famille de 5 personnes (catégorie rose).

Comment demander MaPrimeRénov’ ?

L’intégralité de la demande de subvention s’effectue en ligne sur le site https://www.maprimerenov.gouv.fr/ et exigera de préciser les éléments suivants :

  • Le revenu fiscal de référence.
  • Le montant du devis ou la nature des travaux.
  • Confirmer le statut de propriétaire occupant d’une habitation de plus de deux ans.
  • Le montant des autres aides attendues (CEE ou aides régionales).

Le montant de la prime sera ensuite directement calculé et validé, facilitant ainsi la budgétisation des travaux de rénovation énergétique. Les ménages les plus modestes peuvent escompter une prise en charge jusqu’à 90 % de leurs travaux, et jusqu’à 40 % pour les plus aisés.

La principale nouveauté réside dans le délai de paiement de MaPrimeRénov’ : celui-ci interviendra dorénavant 2 à 3 semaines au plus tard après l’achèvement des travaux. Certains ménages modestes peuvent en outre bénéficier d’une avance de frais.

Actuellement sont concernés par la nouvelle mouture tous les devis signés après le 1er octobre 2020.

Les autres aides financières pour le financement des travaux d’isolation

Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco ptz) s’adresse aux propriétaires de maison ou d’appartement achevés avant 1990. Il permet de ne pas avancer d’argent au moment des travaux de rénovation énergétique et de ne pas rembourser d’intérêts. Comme il n’est pas possible de contracter deux éco-prêts par logement, il est recommandé de regrouper tous les projets en un seul bouquet.

Les aides de l’Anah

Les aides ‘Habiter mieux’ de l’ANAH s’adressent aux propriétaires occupant un logement de plus de 15 ans et possédant des ressources très modestes (20 593 € en Ile-de-France ou 14 879 € en région pour une personne seule) ou modestes (25 068 € en Ile-de-France ou 19 074 € en région. Pour ceux-ci, le dispositif ‘Habiter mieux Sérénité’ permet de participer aux travaux de rénovation énergétique à hauteur de 35 à 50 % du montant des travaux HT. Ce dispositif n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’.

Certificats d’Economies d’Energie (CEE) 

Les certificats d’économie d’énergie sont proposés par des entreprises de fourniture d’énergie comme Engie, mais aussi Total, Leclerc, Cdiscount… Grâce à des primes offertes aux particuliers (virement ou bons d’achat, selon les entreprises) pour leurs travaux de chauffage ou d’isolation, elles participent ainsi à la réduction de l’effet de serre.

Pour obtenir ces primes, il faudra respecter trois obligations :

  • Habiter un logement achevé depuis plus de deux ans
  • Faire réaliser les travaux par une entreprise RGE
  • Faire correspondre le projet à la liste des travaux éligibles.

Concrètement, il faut s’inscrire auprès d’une de ces entreprises avant les travaux, et faire validerla demande de primes avant la signature du devis auprès de l’artisan RGE choisi. 

S’ajoutent aux CEE des primes « coups de pouce isolation » qui s’adressent à tous les ménages, avec une valorisation pour ceux à ressources modestes. Ce dispositif de bonification s’achèvera au 31 décembre 2021.

TVA à 5,5 %

Les propriétaires ou occupants d’un logement datant de plus de deux ans peuvent bénéficier pour leurs travaux de rénovation énergétique d’une TVA à 5,5 % (elle est de 10% à 20 % sinon). La liste des travaux éligibles est disponible sur le site www.economie.gouv.fr/particuliers/tva-taux-reduits-travaux

Les autres aides

Action logement

Action Logement est une association loi 1901 facilitant l’accès au logement (location ou propriété) des salariés du secteur privé. La rénovation énergétique peut faire partie de ses prérogatives pour les propriétaires et bailleurs du secteur privé, sous conditions de ressources et dans un périmètre défini. Pour plus de renseignements : rendez-vous ici.

Aides locales

Les aides locales peuvent être régionales ou départementales. Pour connaître la liste des organismes habilités, il est recommandé de se rapprocher du site FAIRE, via son outil de simulation d’aides Simul’aides.  

Les critères d’éligibilité d’un isolant réflecteur

Par leur spécificité technique, les isolants réflecteurs sont mesurés selon une norme d’essai qui leur est propre: la norme NF EN 16012. Cette norme est à ce jour la seule reconnue par l’administration en charge des dispositifs d’aide à la rénovation énergétique, sous réserve d’atteindre les valeurs de résistance thermiques (R) requises selon l’application.

Hybris : cet isolant réflecteur alvéolaire est certifié par l’ACERMI pour ses hautes performances thermiques. Il est également durable, sain et garantit aux bâtiments une isolation phonique et une excellente étanchéité à l’air. R = de 1,50 à 6,20 m².K/W selon l’épaisseur

Triso Toiture: cette solution d’isolation certifiée NF EN 16012 assurant à la fois l’isolation thermique hiver/été avec des performances thermiques élevées R> 6,20 m² K/W, l’isolation phonique et l’étanchéité à l’eau et à l’air. 

actis_isolation_triso_toiture

Retrouvez l’ensemble de nos solutions certifiées et éligibles aux aides de l’Etat