Imprimer cette page

Lutter contre l’humidité dans les maisons à ossature bois

Traiter l’humidité, premier ennemi du bois

Le bois est par nature un matériau putrescible. Une maison à structure bois exige donc une isolation qui garantira tout
particulièrement l’étanchéité à l’eau.

Or il faut savoir que dans une maison la génération de vapeur d’eau peut avoir 2 origines : l’extérieur mais aussi l’intérieur du logement. Toutes 2 exigeant d’être parfaitement traitées par le choix d’un système d’isolation adéquat

Bien gérer la vapeur d’eau provenant de l’INTERIEUR

Une famille de 4 personnes produit environ 12 litres de vapeur d’eau chaque jour dans la maison (douches, transpiration, cuisine…) !
Or tout particulièrement dans une maison à ossature bois, cette vapeur d’eau doit impérativement être évacuéepar la VMC. Elle présente en effet un risque de condensation et donc de formation de moisissures au niveau des parois du bâtiment, voire à terme de pourrissement du bois.

En complément d’une ventilation performante et pour éviter ce phénomène, le DTU 31.2 prévoit l’ajout obligatoire d’une membrane d’étanchéité pare-vapeur, qui devra être mise en œuvre de manière continue, du côté intérieur du local chauffé, entre l’isolation et le revêtement intérieur.
Ce principe assure à la fois l’étanchéité à l’air et à la vapeur d’eau et s’applique à l’isolation des murs comme celle de la toiture.

Le cas de la toiture

Pour la toiture, il est également essentiel de maîtriser les transferts d’humidité en toute saison. En effet, les variations de température auxquelles elle est soumise sont très fortes d’une saison à l’autre et modifient en permanence le flux thermique en altérant potentiellement les performances de l’isolation.

En hiver, la vapeur d’eau circule de l’intérieur vers l’extérieur avec un risque de condensation dans l’isolation et la charpente. Seule la présence d’un écran pare-vapeur empêchera ce phénomène


Eté et hiver, les flux thermiques de la vapeur d’eau sont inversés 

Placé au-dessus de l’isolant et directement à son contact, l’ajout d’un écran sous toiture HPV (Hautement Perméable à la Vapeur d’eau) contribuera pour sa part l’hiver à évacuer l’humidité résiduelle de l’intérieur du logement vers l’extérieur      

Bon à savoir

Lors de la construction d’une MOB, les bois de charpente sont encore humides avec un taux d’humidité proche de 20 %… Il faut donc leur permettre de sécher progressivement (pendant environ 6 mois) en facilitant l’évacuation de l’excès d’humidité contenue dans le bois et dans l’air ambiant.
C’est donc l’optimisation du principe d’isolation associant isolant performant, pare vapeur et écran HPV qui permettra une efficace évacuation de cette vapeur d’eau.

Bien gérer l’humidité et la vapeur d’eau provenant de l’EXTERIEUR… Surtout en été !

C’est les chaleurs estivales et leur effet redoutable sur la toiture qui génèrent l’inconfort d’été. Lors de la saison chaude en effet, la température de la couverture peut atteindre 65° C (tuiles) à 80° C (ardoises) et l’humidité naturelle contenue dans l’air dégagent une énergie latente de 1 000 W par m², comparable à la soufflerie d’un radiateur !

Bon à savoir

En été, contrairement à l’hiver, l’humidité naturelle contenue dans l’air arrive de l’extérieur et se propage vers l’intérieur de l’habitat. Ce flux thermique est 50% plus important que pendant la saison froide.

La chaleur intense s’accompagne d’une forte propension de l’air à contenir de l’humidité (vapeur d’eau), ce qui augmente significativement le risque de condensation. En particulier si cet air chaud et humide rencontre une zone paroi froide ou fraiche… Ce qui est le cas en été, quand l’humidité venant de l’extérieur se retrouve bloquée au niveau de la toiture contre le pare-vapeur de l’isolant. On s’en doute, un risque de condensation démultiplié lorsque l’air ambiant du logement est climatisé, donc froid et sec !

RESULTAT :un phénomène de condensation au niveau de l’isolant de toiture, dont l’épaisseur   et les qualités thermiques au fil du temps vont mécaniquement s’altérer…
Quand on sait la sensibilité des structures de maisons bois à l’humidité, on mesure mieux la nécessité d’extrême vigilance sur ce risque !

Les isolants réflecteurs alvéolaires, solution idéale contre l’humidité

Les isolants réflecteurs alvéolaires commercialisés par la marque ACTIS ISOLATION sont constitués de matériaux intrinsèquement étanches à la vapeur d’eau sur leurs 2 côtés, ce qui écarte tout risque de condensation en hiver comme en été. ils intègrent nativement ces protections contre l’humidité.

  • Hybris : panneau isolant alvéolaire rigide, avec pare vapeur intégré.

La solution d’Isolation Thermique Intérieure (ITI) idéale pour le confort thermique de votre maison à ossature bois 365 jours par, quelle que soit la paroi d’application (mur, cloison ou combles


Hybris, solution ITI pour toutes application (murs, cloisons et combles)

  • Triso Hybrid’: panneau isolant alvéolaire souple, avec pare vapeur intégré.

Une solution d’Isolation Thermique par l’ extérieur (ITE) ou l’intérieur (ITI) très performante, en hiver comme en été, lorsque Triso Hybrid’ est associé à l’isolant et écran de sous-toiture HPV Boost’R Hybrid’

produit-triso-hybrid-actis
L’isolant réflecteur alvéolaire Triso HYbrid

  • Boost’R Hybrid’ : isolant réflecteur alvéolaire souple et perspirant avec écran sous-toiture HPV

Une solution idéale en rénovation de toiture, quel que soit l’isolant existant.


 Boost’R Hybrid’
isolant perspirant souple à écran HPV

En conclusion de ce dossier, voici nos 5 conseils pour choisir sans risque de se tromper la meilleure solution d’isolation destinée à une maison à ossature bois :

  • Ne vous fiez pas seulement à la RESISTANCE THERMIQUE , car elle ne caractérise pas à elle seule les qualités thermiques d’un l’isolant. C’est la garantie d’une résistance thermique dans la durée qu’il faut privilégier.
  • Veillez aussi à son ÉTANCHÉITÉ À L’AIR et à la continuité de l’isolation, la SOUPLESSE de l’isolant y contribue grandement ainsi que la qualité de pose.
  • La maîtrise des TRANSFERTS d’HUMIDITÉ est également un point essentiel, notamment pour garantir votre CONFORT D’ETE et éviter la dégradation du bois.
  • Une FAIBLE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE, si elle peut être démontrée, ainsi que l’emploi de MATERIAUX SAINS sont des atouts vertueux et rassurants pour la santé des poseurs et des occupants de la maison, en cohérence avec la noblesse des propriétés du bois.

Enfin, prenez toutes les garanties sur la MISE EN OEUVRE de votre d’isolation car le meilleur isolant du monde, s’il n’est pas posé dans « les règles de l’art » et le respect des DTU concernés ne saura pas exprimer toutes ses qualités et ses performances ! Pour cela faites confiance exclusivement à un artisan ou à une entreprise spécialiste de l’isolation et labellisée RGE.